re@transmission: Transmission et la relève

Très impliqué auprès des jeunes artistes de la relève, Transmission soutient tant les interprètes dévoués à l’interprétation de la musique contemporaine et actuelle que les compositeurs.

Saison 2016-17

1 février 2017 – « Les herbes folles »

La jeune violoniste Elizabeth Skinner a été sélectionnée par le biais de l'appel de candidatures Portail de Codes d'accès, édition 2016. Elle participera expressément à notre concert ‘les herbes folles’.

Par l’entremise de ce partenariat, Ensemble Transmission veut offrir aux jeunes interprètes l’occasion de se perfectionner lors de sessions de mentorat et de répétitions avec les membres de l’ensemble.

Elizabeth Skinner commença le violon à l’âge de 9 ans, dans sa ville natale de Victoria, BC. Depuis, elle s’est gagnée une réputation comme musicienne engagée et diversifiée, en remportant des prix comme soliste et chambriste. Elle a été le premier violon de l’ensemble pour cordes du Centre McDuffie de l’Orchestre Symphonique de McGill, et de l’orchestre Contemporain de McGill. Elle a eu le privilège de travailler avec des chefs d’orchestre tels que Ward Stare, Robert Spano, Eric Jacobson, Janos Sandor, Matthias Pintscher, Pablo Heras-Casado et Alexis Hauser. Elizabeth a eu également la chance de jouer avec Amy Schwartz Moretti, David Halen, Robert McDuffie, Axel Strauss, Eric Nowlin, Marc Coppey, Kurt Muroki, Huw Watkins, Pedja Muzijevic et les members du Zebra Trio. En tant que chambriste, elle a joué dans des festivals musicaux aux Canada, États-Unis, Allemagne, Italie et en Suisse. En mai 2013, elle obtint avec magna cum laude un baccalauréat en violon du Centre de Cordes Robert McDuffie à l'Université Mercer de Macon, en Georgie. Ayant récemment complété une Maîtrise en violon à la Schulich School of Music de Mcgill, elle y poursuit actuellement des études de Doctorat, sous la direction d’Axel Strauss. En 2015, Elizabeth a remporté plusieurs prix au Concours de Musique du Canada, ainsi que la bourse Peter Mendell des Jeunesse Musicales du Canada.  En Juin de 2016 elle a gagné trois prix dans le Concours Prix d’Europe: le premier prix dans la catégorie cordes, une troisième place au classement général, et le prix “Guy Soucie” pour l’interprétation d’une oeuvre québécoise.

 

Saison 2014-15

29 avril 2015 – Répétition publique
1 mai 2015 – « Un certain regard » 
 
Les propositions de Thomas Charté (violoncelle) et de Steven Cown (guitare) ont été sélectionnées par un processus d’écoute d’enregistrements anonyme.
 
Thomas Chartré  détient un master en musique avec les grands honneurs du New England Conservatory de Boston. Ses principaux professeurs ont été Paul Katz, LIuis Claret  et Pieter Wispelwey.  Auparavant, il a  complété un baccalauréat et un diplôme d’artiste, avec la plus grande distinction, au Conservatoire de musique de Montréal, où il étudiait dans la classe de  Denis Brott.  Récipiendaire du Prix Sylva-Gelber 2013 et 2014, il  a joué avec plusieurs orchestres symphoniques et orchestres de chambre.
 
Steve Cowan est un guitariste classique originaire de Saint-Jean de Terre-Neuve. Il a obtenu des premier prix au concours international Boston Guitarfest en 2013 et au Festival National de Musique de la FCFM en 2012. Diplômé de l’Université Memorial de Terre-Neuve et de la Manhattan School of Music, Steve a récemment été mis en vedette à la radio et à la télévision de la CBC à plusieurs reprises lors d’émissions illustrant les talents des musiciens de Terre-Neuve-et-Labrador. Steve poursuit présentement sa carrière comme interprète, compositeur et enseignant à Montréal.
 

Saison 2013-14

22 novembre 2013 – « Made in America »
Transmission invite le percussionniste Olivier Maranda à prendre part à la performance de For Frank O’Hara de  Morton FELDMAN    

Olivier Maranda a reçu ses prix en percussions et en musique de chambre au conservatoire de musique de Montréal avec grande distinction à l’unanimité du jury. Soliste et chambriste, dans l’art multidisciplinaire et à l’occasion percussionniste dans différents orchestres, il est membre fondateur de l’ensemble Allogène, en plus de jouer avec l’ECM, Codes d’accès et l’Orchestre Métropolitain. Il a conçu et interpreté la musique de la pièce The Stick du chorégraphe Andrew Tay, et participé à la trame sonore de plusieurs installations de l’artiste visuelle Sophie Bélaire-Clément. Olivier Maranda a été invité en mai 2010 au XXXII foro internacional de musica nueva Manuel Enriquez à Mexico pour jouer l’oeuvre Bone Alphabe de Brian Ferneyhough. Actuellement, il est doctorant à l’Université de Montréal et travail sur la problématique d’interprétation des œuvres pour percussion solo de Xenakis.
 
6 novembre 2013 – « Transmission invite... »
Transmission invite Everett Hopfner, piano
 
Transmission, en collaboration avec la Chapelle historique du Bon-Pasteur, est heureux d’accueillir le gagnant du 36e Concours Eckhardt-Gramatté le pianiste manitobain Everett Hopfner, lors de sa tournée canadienne, comme 1er prix du concours. Everett nous propose un programme où il prendra plusieurs rôles : du percussionniste au raconteur, au poète.

 

à propos d'Everett Hopfner:
Natif de Sainte-Rose du Lac, Manitoba, le pianiste Everett Hopfner est reconnu pour ses interprétations passionnées et inventives d’œuvres du répertoire contemporain. Gagnant de la 36e édition du concours international Eckhardt-Gramatté, il se produit à la Chapelle dans le cadre d’une tournée pan canadienne. Basé en Allemagne depuis 2010, il débutera bientôt sa maîtrise à la Musikhochschule Stuttgart avec Nicolas Hodges. Everett Hopfner détient un diplôme Künstlerische Ausbildung de la Hochschule für Musik und Darstellende Kunst (Frankfurt), où il a étudié avec Catherine Vickers et un baccalauréat en musique de la Brandon University sous la tutelle de Megumi Masaki. Il a participé à de nombreuses reprises au festival international de Casalmaggiore (Italie) et s’est produit aux États-Unis, en France, en Angleterre et en Chine. Actif comme chambriste et soliste sur la scène musicale allemande, il s’est produit partout dans ce pays, notamment avec la Junge Deutsche Philharmonie, et ses prestations ont fréquemment été enregistrées sur les ondes de la Hessischer Rundfunk.

Saison 2012-13

Lors de son concert "Transmission invite Françoise Rivalland" du 12 avril 2013
Transmission inclura la participation de trois musiciens émergents dans la performance de Volo Solo de Cornelius Cardew : une œuvre dédiée à «un nombre indéterminé de virtuoses instrumentaux où chaque interprète commence et termine l’œuvre indépendamment. ». Nos deux partenaires sont : la violoncelliste Émilie Girard-Charest, et le tromboniste Felix Del Tredici. Tous sont des interprètes engagés dans la performance de la musique contemporaine et dans la commande et la création d’œuvres de compositeurs vivants. Des virtuoses engagés, ils sont de plus des improvisateurs.
 
Émilie Girard-Charest, violoncelle
Diplômée du Conservatoire de musique de Montréal en violoncelle (classe de Denis Brott) et en composition (classe de Michel Gonneville), Émilie se démarque par son éclectisme.
Attirée tant par les musiques de tradition classique que par le répertoire contemporain et la création, elle interprète régulièrement, au sein de différents ensembles (Allogène, Supermusique, La Machine), ainsi qu’en solo, les musiques des différentes époques, en plus de participer aux créations des œuvres de ses contemporains. Au fil des années, elle a collaboré avec de nombreux compositeurs dont Michel Gonneville, André Hamel, Jean–Luc Fafchamps, Jean-Philippe Collard-Neven, Maxime McKinley, Malcolm Goldstein, Guillaume Primard, Graciela Paraskevaidis, Pierre Labbé, Jean Derome, Joane Hétu, Danielle P. Roger et Sandeep Bhagwati. En tant que violoncelliste, improvisatrice ou compositrice, elle a eu l’occasion de travailler avec des artistes issus d’horizons très variés, citons, entre autres, le chorégraphe Andrew Tay, le cinéaste Khoa Lê, les troupes de théâtre l’Instant, Éponyme et Émergence, l’artiste multidisciplinaire Vicky Tansey, la danseuse Sarah Bronsard, l’actrice Émilie Sigouin ainsi que les éditions Poètes de Brousse.
 
Felix Del Tredici, trombonne
Félix poursuit ses études de trombone basse sous la direction de Pierre Beaudry à l’école de musique Schulich de l’Université McGill. Ses professeurs incluent Dave Taylor et Edward Carroll. Il a été semi-finaliste au concours de l’OSM, a joué avec l’Orchestre du Centre d` arts Orford et a participé l’été dernier, au 43ème festival de la musique nouvelle  à Darmstadt où il a étudié avec Mike Svoboda. Il a créé des œuvres pour trombone solo à Darmstadt, pour Innovations en concert à Montréal et au Poisson Rouge à New York.
 

Saison 2011-12

Tournée Trans-époques, dans le cadre du Conseil des Arts de Montréal en tournée :
À l’occasion de deux concerts, nous avons invité le percussionniste Olivier Maranda à se joindre à nous.
 
Olivier Maranda a reçu ses prix en percussions et en musique de chambre au conservatoire de musique de Montréal avec grande distinction à l’unanimité du jury. Soliste et chambriste, dans l’art multidisciplinaire et à l’occasion percussionniste dans différents orchestres, il est membre fondateur de l’ensemble Allogène, en plus de jouer avec l’ECM, Codes d’accès et l’Orchestre Métropolitain. Il a conçu et interpreté la musique de la pièce The Stick du chorégraphe Andrew Tay, et participé à la trame sonore de plusieurs installations de l’artiste visuelle Sophie Bélaire-Clément. Olivier Maranda a été invité en mai 2010 au XXXII foro internacional de musica nueva Manuel Enriquez à Mexico pour jouer l’oeuvre Bone Alphabe de Brian Ferneyhough. Actuellement, il est doctorant à l’Université de Montréal et travail sur la problématique d’interprétation des œuvres pour percussion solo de Xenakis.
 
À son hommage à l’univers des contours limpides et des chuchotements italiens, (Transmission italienne, 14 mars 2012), Ensemble Transmission a invité Elinor Frey, élève au doctorat à l’Université McGill, à jouer LAME pour violoncelle seul de Donatoni. La proposition d’Elinor a été sélectionnée par un processus d’écoute d’enregistrements.
 
Elinor Frey, violoncelle
Saluée comme une «violoncelliste impeccable» par La Presse de Montréal, « Une violoncelliste superbe» par le Syracuse Post-Standard, et un «talent incontestable et solide» par le Giornale di Brescia, Elinor Frey obtient en 2009-2010 la bourse Fulbright (Italie), le SSHRC, bourse d'études supérieures, et est boursière du Conseil des Arts du Canada, pour son travail dans le domaine de la musique italienne pour violoncelle seul baroque et moderne. Elinor a joué comme soliste avec le Grand Junction Symphony (Colorado)etle Rogue Valley Symphony (Oregon). De plus, elle s`est jointe à différents ensembles de musique baroque tels que: l'Ensemble Caprice, l'Ensemble Masques, Arion, Les Idées Heureuses, le Jefferson Baroque, le Festival Lamèque et fait partie du duo de violoncelles, Bradamante. Elinor Frey est diplômée du Mannes College of Music, de la Juilliard School et d’un doctorat de l`Université McGill sous la supervision de Matt Haimovtiz. (violoncelle moderne) et de Paolo Beschi et Susie Napper (violoncelle baroque). Son premier disque, Dialoghi (titre de la pièce solo écrite pour elle par Steven Stucky), est distribué par la maison de disque Yarlung Records.